Aller au contenu principal

Droits des enfants

DROITS DES ENFANTS

En raison de la particulière vulnérabilité des enfants, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) en 1989. Ainsi chaque enfant a le droit à la vie, à l’éducation, à la liberté de pensée, de conscience et de religion…

 

 

Tous ces droits doivent être respectés par les États parties, guidés par le Comité des droits de l’enfant. Le Comité recommande dans ses observations finales systématiquement aux États d’apporter des formations et des activités de sensibilisation aux droits de l’enfant à la population, et aux professionnels travaillant pour et avec des enfants :

 

« (Le Comité recommande) de veiller, notamment en y consacrant des ressources suffisantes, à ce qu’une formation systématique sur les droits de l’enfant et sur la Convention et ses Protocoles facultatifs soit dispensée à tous les professionnels qui travaillent au service ou au contact des enfants, en particulier à ceux qui travaillent dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la protection de l’enfance, de la protection sociale, de la protection de remplacement, de la justice et de l’asile ».

COMMENT AGIT L'IDE ?

LA PRÉVENTION
DES ABUS

La mise en œuvre de lignes directrices pour les professionnels en contact avec des enfants, afin de prévenir et de détecter toute forme d’abus envers les mineurs.

LES LÉGISLATIONS NATIONALES
CONCERNANT LES DROITS DE L’ENFANT

L’IDE constate le peu de lois nationales dans les pays signataires de la Convention, et encourage les mouvements de codification des droits de l’enfant grâce à ses conseils d’expertises.

LA COLLECTE DE DONNÉES COMME
INDICATEURS DE DROITS

L’IDE s’engage avec ses partenaires à collecter et analyser les données qui couvrent les domaines de la Convention, afin d’être utilisés pour la mise en œuvre de projets destinés à garantir l’application effective des droits de l’enfant.

NOS FORMATIONS